Comment Valérie Pécresse peut elle redresser la barre?

pecresse_large Comment Valérie Pécresse peut elle redresser la barre?

Après un meeting du zénith globalement mal perçu par la plupart des observateurs, comment la candidate LR peut elle redresser la barre et créer la dynamique de campagne qui lui manque?

Comment Valérie Pécresse compte "corriger le tir" après son meeting très critiqué

Un nouveau meeting à haut risque pour Valérie Pécresse. La candidate LR à la présidentielle va tenir, comme prévu, un nouveau meeting de campagne ce vendredi au Cannet (Alpes-Maritimes). Son intervention sera très scrutée, puisque la présidente de la région Île-de-France a été très critiquée lors de son premier grand rassemblement au Zénith de Paris ce dimanche, y compris par des cadres de son parti. "Elle va corriger le tir" promet un membre de son équipe de campagne. Aucun bouleversement n'est pour autant prévu. "Ce peut être un moment intéressant", déclare de son côté un proche d'Éric Ciotti.

"Elle a besoin de ces discours derrière un pupitre, de moments de campagne diffusés sur les chaînes d'informations", estime un ténor LR. "Elle a un déficit de notoriété."

"Xavier Bertrand et Jean-François Copé l'ont très bien dit à Valérie Pécresse lundi au QG: elle n'est pas d'une droite extrême", juge un proche du président des Hauts-de-France. Il nous faut capter les déçus d'Emmanuel Macron."

BFMTV

«Si on veut un comédien, on en a un excellent à l'Elysée»
Hervé Morin

Sur Europe Matin jeudi, l'ancien ministre de la Défense, Hervé Morin est revenu sur la campagne présidentielle de Valérie Pécresse et sur son meeting de Paris dimanche. Après les critiques subies par la candidate LR, il a estimé que l'on "n'est pas à la Star Academy" et a taxé Emmanuel Macron de "comédien".

"C'est quoi être président de la République ? C'est être capable de faire des discours ? On n'est pas à la Star Academy ou au théâtre. Si on veut un comédien, on en a un excellent à l'Elysée qui est capable de faire les matinées et les soirées", a-t-il lancé. "Moi ce que je souhaite c'est avoir quelqu'un qui porte la transformation du pays". L'ancien ministre de la Défense a également estimé qu'un bilan du quinquennat sera nécessaire dès lors qu'Emmanuel Macron aura officialisé sa candidature. 

Europe 1

À lire également

decentralisation2_large Comment Valérie Pécresse peut elle redresser la barre?

Éloge de la Décentralisation

centrisme1_large Comment Valérie Pécresse peut elle redresser la barre?

Osez le centrisme !